Google investit dans le leader de la location saisonnière HomeAway. Les acteurs hexagonaux seraient ils passés à côté d’un relais de croissance ?

La dépêche tombe début novembre Google investit dans HomeAway afin de poursuivre ses développements dans le secteur du voyage.

Le fonds d’investissement Google Ventures se lance officiellement sur le marché de la location de vacances en entrant au capital de la maison mère d’Abritel et Homelidays.

Bref retour en arrière : au milieu des années 90 Abritel, société Française, bascule ses activité minitel sur le web. Nous sommes en 1997. De manière surprenante le marché est presque vierge. Pas de concurrents, un marché de la location saisonnière divisé et fractionné entre les professionnels du voyage et les centrales hotellières , les centrales liées aux filières labellisées (Gîtes de france, …) ou aux collectivités (office du Tourisme, CDT, CRT), et des acteurs des petites annonces gérant la location saisonnière comme un marché annexe de leur activité immobilière.

Un projet conjoint entre le jounral Ouest France et Abritel, Clivac, n’aboutit pas, faute d’adhésion des acteurs de la filière.

Abritel se tourne alors vers un fonds d’investissement qui fait son acquisition en 2007. Homeaways prend des positions fortes en Europe et aux USA, fédérant un bouquet de plus de 160 000 offres sur 100 pays. Conscient du potentiel, Google investit cette année sur ce marché très lucratif.

Lucratif pourquoi : il s’agit d’un marché captif et prévisible (chaque loueur remet sa location sur le marché chaque année), d’un marché au potentiel important (le parc de biens de particuliers est immense), d’un marché aux synergies internationales fortes.

Faute d’avoir considéré le potentiel de ce  marché de niche et faute d’avoir prix le risque de sortir de leur « zone de confort » les acteurs de la petite annonce, et plus particulièrement la presse, sont passés à côté d’un relais de croissance à leur coeur de métier très encombré et en phase de saturation.

Google tire les « marrons du feu » avec opportunisme et élargie sa prédominance sur le web; très largement au-delà de son activité de moteur de recherche.

Une réflexion sur “Google investit dans le leader de la location saisonnière HomeAway. Les acteurs hexagonaux seraient ils passés à côté d’un relais de croissance ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s