OpenData objet politique, enjeu économique.

Image

Donner un sens économique à l’OpenData

L’OpenData reste encore trop souvent un objet de spéculation et de prospective piloté par des acteurs publics ou politiques.

Les acteurs privés commencent depuis peu de temps à en explorer le potentiel.

Ce potentiel est immense et ne se limite pas à la gestion des horaires de bus et à l’affichage des points d’intérêt touristique sur une carte Googlemap.

L’OpendData peut également devenir un véritable « trésor » d’informations à destination des entreprises. Les « data » existent, éparpillées, peu lisibles et surtout sans liens directs avec l’activité commerciale des PMI / PME qui font le dynamisme d’un écosystème malmené par la crise.

Et si l’OpenData pouvait participer à la réussite économique des entreprises n’ayant pas le temps ou les moyens d’être assisté par un service d’intelligence économique ?

Comment ?

En diffusant, dans une finalité métier, des informations utiles, concrètes, lisibles, condensées, qui peuvent aider les PMI / PME à piloter leur activité, au plus juste et au plus près du marché.

Ouestmarches est un bon exemple de cette nouvelle génération de services. Il s’agit d’un portail diffusant des marchés publics, un site fédérant l’ensemble de l’offre nationale au sein d’un moteur de recherche vertical dédié.

Jusque là rien de nouveau.

Si ce n’est qu’il s’appuie sur des technologies issues du Big Data pour collecter et enrichir ses données.

Dans quelques jours il va aller plus loin en proposant à ses abonné des indicateurs économiques provenant de l’OpenData pour aider les entreprises à préparer en amont leur stratégie et répondre aux appels d’offres de manière pertinente.

36 000 fiches communes actualisées

Par le biais de fiches communes récapitulant les indicateurs économiques clés d’une commune : budget, composition du conseil municipal, évolution du nombre de permis de construire, répartition des compétences territoriales , …

A travers une vingtaine d’indicateurs clés provenant de sources crédibles, (Banque de France, INSEE,…) Ouestmarches à l’ambition de donner accès aux entreprises les plus petites à des informations utiles.

Et si la révolution de l’OpenData c’était aussi cela : donner du sens et de l’usage aux Data

Dans la foulée il proposera également des indicateurs économiques par secteur d’activité et très bientôt un observatoire des marchés publics pour compléter son offre et tirer tout le potentiel d’un sujet public et ouvert : les marchés publics.

Image

A consulter : ouestmarches

Publicités

Linkedin : un réseau publicitaire B2B hyperlocal ?

Une bonne fée s’est penchée sur le berceau doré de Linkedin.

Une introduction en bourse plutôt réussie, 70 millions d’utilisateurs, les dirigeants des 500 plus grosses sociétés avec un profil  et 560 000 professionnels qui se connectent à la page d’accueil de LinkedIn chaque jour.

LinkedIn est désormais coté sur le NYSE (code LKND), les premières cotations s’effectuent autour de 85 USD (en hausse de 90% pour sa première séance de cotation), soit une capitalisation boursière d’environ 8 Milliards de dollars.

Ses revenus sont répartis à parts presque égales entre les abonnements Premium, les solutions marketing et les solutions marketing.



Un réseau B2B qui a le vent en poupe. Et alors ?

Mais Linkedin a le potentiel pour devenir un acteur majeur du marketing à la performance et de la publicité.

A l’image de Facebook, Amazon, Apple, de Google il construit son propre éco système en préparant la monétisation élargie de son audience.

Ce qui fait la force de Linkedin c’est sa capacité à qualifier  une audience très recherchée, celle des cadres dirigeants …. Là ou les autres acteurs du communautaire segmentent leur audience à coup de hobbies, de  goûts musicaux, Linkedin lui est capable de recouper  avec moult détails un niveau de data économiques liées aux entreprise et un niveau d’information lié au parcours professionnel des 70 millions d’utilisateurs du site.

Sa capacité à délivrer de la publicité localisée en fait un acteur redoutable sur le marché de la publicité ciblée.

En développant son propre connecteur comme le fait Facebook Linkedin va beaucoup plus loin en étendant sa capacité publicitaire à d’autres sites de contenus.

Un tour de passe passe va faire du site communautaire ultra spécialisé un puissant acteur de la publicité locale B/B.

Encore faut il avoir une audience qui ne se limite pas aux grands acteurs du CAC 40. Et c’est la que Linkedin doit étendre sa présence face à des acteurs locaux tels que Viadeo pour la France.

Voir Streetfightmag

Voir ReadWriteWeb