Pages jaunes : un futur média local ?

« Notre objectif est de devenir le numéro un de l’information locale et de la publicité locale en France sur tous les médias : print, Web et mobile. » Interview de Jean-Pierre Remy, nouveau directeur général, sur le Journal du net du 9/11.

Certainement une stratégie pour contrer Google qui commence sérieusement à marcher sur les plates bandes de l’annuaire français. Après l’annonce d’ajouter des fonctions de recherche géographique à ses Google News, le lancement de son une offre publicitaire locale avec Google Local Business, la guerre semble ouverte sur le terrain de l’hyperlocal. Il faut dire que Google Local Business , en permettant à un annonceur local d’afficher ses coordonnées et horaires d’ouverture, se rapproche de plus en plus de l’offre Pages jaunes. Google avait déjà commencé à séduire le marché de proximité avec Google Maps. Avançant sur tous les créneaux en parallèle il s’investit également dans l’initiative « Passeport numérique » du gouvernement destiné à évangéliser les PME / PMI à l’utilisation d’Internet.

Evangéliser les PME / PMI

Il est certainement temps de réagir pour les Pagesjaunes sous peine de voir son business se faire emporter par la déferlante Google. Mais le moteur de recherche a d’autres atouts dans sa manche notamment avec ses Google Apps qui permettent aux PMI / PME de gouter à l’univers Google. Cela ne l’empêche pas, dans le même temps, de s’allier avec NRJ et Spir pour profiter de leur force de vente de auprès des petites, moyennes et très petites entreprises. L’accord porte sur une trentaine de régie en Europe.

Google ne rechigne pas à élargir ce type de partenariat aux Pagesjaunes, France 3 ou à la Presse Quotidienne Régionale. Le meilleur moyen de gagner sur tous les tableaux : s’appuyer sur des relais locaux déjà fortement implantés, se familiariser avec le marché, pour pouvoir mieux se passer d’intermédiaires ensuite. Mais ces partenaires ont ils le choix ?

Un combat de géants

L’enjeux pour les pages jaunes est stratégique alors qu’il annonce que 43% de son CA provient de son activité Internet, avec 344 millions d’euros générés sur le Net sur les 9 premiers mois de l’année. Il se place au deuxième rang français des acteurs du web, juste derrière …Google.

Pour le contrer les Pagesjaunes vont développer leur offre de services : petites annonces, média sociaux, cartographie. Le pas à franchir vers le CityGuide et l’information pratique de proximité ne sera alors plus un obstacle à son arrivée sur le marché jusqu’alors tenu par la PQR.

D’une stratégie d’annuaire à celle de média, la frontière est ténue. Le Rubicon sera très certainement franchi dans un avenir proche, pour gagner la bataille de la proximité. Un combat de géant s’annonce.




Une réflexion sur “Pages jaunes : un futur média local ?

  1. Bon blog, où vous est venue avec les connaissances dans ce morceau de contenu? Je suis content que je l’ai trouvé bien, mal être vérifier bientôt de retour pour voir ce que d’autres articles que vous avez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s